désert urbain

by syndrome 81

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
02:25
3.
01:07
4.
5.

about

credits

released June 12, 2015

Fabrice: Voix

Damien: Guitare

Alexandre: Guitare, voix

Lionel: Basse, voix

Timothée: Batterie

Enregistré entre Brest et Caen ­ août 2014 à août 2015

Enregistré et mixé par L. Cadiou At the Movies Studio

Masterisé par J.B. Meyrieux Roy de Rats

Pochette réalisée par Vincent All Cats Are Grey

Insert réalisé par Nico Destructure

Merci à Nico Destructure de sortir ce disque, Eric Laurent pour le soutient depuis le début, La famille Priol et Dienis pour tout le bruit fait dans leurs maisons, Vincent All Cats Are Grey pour la pochette, Jean pour avoir prêté son ampli, toutes les personnes qu'on a croisées sur la route, nos amies, nos familles...

tags

license

all rights reserved

about

syndrome 81 Brest, France

contact / help

Contact syndrome 81

Streaming and
Download help

Track Name: seul contre tous
Tu craches sur ta ville que tu ne reconnais plus
Tu marches sur les traces d'un paradis perdu
Tu vomis tes amis tu ne les comprends plus
Reste des souvenirs d'une époque révolue

Du poison dans les veines
Substitut à l'enfer

Tu rumines ce passé qui pollue tes pensées
Terminé ces soirées tout le monde a déserté
Éreinté par la vie hanté par les regrets
Tu cherches une raison de ne pas basculer

Du poison dans les veines
Substitut à l'enfer

Tu traînes dans les rues à la dérive
T'es seul contre tous
Cette vie te pousse au suicide
Chaque jour un peu plus

Seul contre tous, t'es seul contre tous
Track Name: chaque jour
Au réveil brouillard sur la rade
Une chape de plomb s'empare de toi
Mâchoire serrée tu t'en vas trimer
Tu t'es juré de tout plaquer
Tu n'en peux plus d'ici, tu voudrais partir
Tu n'en peux plus d'ici, crise d'asphyxie

Chaque jour, tu rêves de partir
Oublier ces putain d'années
Chaque jour, tu crèves de t'enfuir
Prisonnier de ta triste vie
Chaque jour, tu rêves de partir
Oublier ces putain d'années
Chaque jour, tu crèves de t'enfuir
Prisonnier de ta triste vie

Tous les soirs les mêmes insomnies
Toi tu tournes en rond
Clopes et whisky tes seuls amis
Egayent tes nuits blanches

Tu n'en peux plus d'ici, tu voudrais t'enfuir
Tu n'en peux plus d'ici, crise d'asphyxie

Chaque jour, tu rêves de partir
Oublier ces putain d'années
Chaque jour, tu crèves de t'enfuir
Prisonnier de ta triste vie
Chaque jour, tu rêves de partir
Oublier ces putain d'années
Chaque jour, tu crèves de t'enfuir
Prisonnier de ta triste vie
Track Name: traitre
Tu as vendu tes frères
Pour un salaire de misère
Ni pardon ni oubli
Pour ceux que tu as trahis

Nous ne rendrons pas les armes
Nous cracherons sur ta tombe
Nous ne verserons pas de larmes
Nous cracherons sur ta tombe

Au service de l'ennemi
Tu vas payer le prix
Ni pardon ni oubli
Ta vie s'arrête ici

Nous ne rendrons pas les armes
Nous cracherons sur ta tombe
Nous ne verserons pas de larmes
Nous cracherons sur ta tombe

Tu as vendu tes frères
Pour un salaire de misère
Ni pardon ni oubli
Pour ceux que tu as trahis

Traître, traître
Ni pardon ni oubli
Traître, traître
Tu vas payer le prix
Traître, traître
Ni pardon ni oubli
Traître, traître
Tu vas payer le prix
Track Name: à feu et à sang
Tu n'oublieras jamais ta cité dévastée
Tu n'oublieras jamais ces obus de mortier
Et dans ta tête résonnent encore les tambours de la guerre

Tu n'oublieras jamais les tireurs embusqués
Tu n'oublieras jamais ton quartier ravagé
Et dans ton cœur subsiste encore la mémoire de tes frères

Sarajevo, à feu et à sang
Déluge de bombes sur des innocents
Sarajevo, à feu et à sang
Et parmi les ruines...

Sarajevo, à feu et à sang
Pluie de mortiers sur tes enfants
Sarajevo, à feu et à sang
...Ni vainqueurs, ni vaincus

T'as toujours pas compris pourquoi tu t'es battu
T'as toujours pas compris comment panser tes plaies
Et dans tes veines, encore et toujours, cette putain de haine

T'as toujours pas compris pourquoi t'as survécu
T'as toujours pas compris comment recommencer (à vivre)
Et dans tes yeux défilent encore les images des massacres

Sarajevo, à feu et à sang
Déluge de bombes sur des innocents
Sarajevo, à feu et à sang
Et parmi les ruines...

Sarajevo, à feu et à sang
Pluie de mortiers sur tes enfants
Sarajevo, à feu et à sang
...Ni vainqueurs, ni vaincus

Tu n'oublieras jamais le sang qu'ils ont versé
Tu n'oublieras jamais les miliciens armés
Et dans ton âme existe encore les blessures du passé

Tu n'oublieras jamais les amants fusillés
Tu n'oublieras jamais ta jeunesse sacrifiée
Et dans tes rêves, la liberté, à jamais retrouvée

T'as toujours pas compris,
Comment panser tes plaies
Track Name: dans les rues la nuit
Quand le jour s'efface dans cette vielle ville crasse
Toi tu sors la nuit pour tromper l'ennui
Et quand vient le soir, seul sur les boulevards,
Tu cherches un peu d'amour le long des trottoirs
Seul sur les boulevards, tu traînes ton désespoir
Seul sur les boulevards, tapi dans le noir

Dans les rues la nuit, noyer ta tristesse
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, oublier ta vie
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, cacher tes faiblesses
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, rouillé par la pluie
Dans les rues la nuit

Quand le temps menace, au fond de l'impasse,
En rasant les murs, pris dans le brouillard,
Tu traînes au hasard, évite les regards,
Bois tes idées noires, rivé au comptoir
Seuls sur les boulevards tu traînes ton désespoir
Seuls sur les boulevards tapi dans le noir

Dans les rues la nuit, noyer ta tristesse
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, oublier ta vie
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, cacher tes faiblesses
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, rouillé par la pluie
Dans les rues la nuit

Dans les rues la nuit, noyer ta tristesse
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, oublier ta vie
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, cacher tes faiblesses
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, rouillé par la pluie
Dans les rues la nuit

Dans les rues la nuit, noyer ta tristesse
Dans les rues la nuit
Dans les rues la nuit, oublier ta vie
Dans les rues la nuit

Dans les rues, dans les rues oublier ta vie
Dans les rues, dans les rues noyer ta tristesse
Dans les rues, dans les rues oublier ta vie
Dans les rues, dans les rues noyer ta tristesse